Julie Guillermet-Guibert, chercheure au CRCT, reçoit le prix « Forcheurs - Jean-Marie Lehn »

Le 14 juin 2017, à l’Ambassade de France à Berlin en Allemagne, le prix Nobel de chimie Jean-Marie Lehn décernait le prix « Forcheurs - Jean-Marie Lehn » en présence de l’ambassadrice de France Anne-Marie Descôtes, à Julie Guillermet-Guibert chercheure au Centre de recherches en cancérologie de Toulouse (CRCT) et à son collaborateur allemand Maximilian Reichert chercheur au CHU « Rechts der Isar » de l’Université technique de Munich (TUM) pour leurs travaux sur le cancer du pancréas.

Leucémie aiguë myéloïde : voici pourquoi les patients rechutent

Pour la première fois des chercheurs Centre de recherches en cancérologie de Toulouse (CRCT, Inserm) et de l’Institut universitaire du cancer Toulouse-Oncopole  (IUCTO)  peuvent expliquer pourquoi et comment les patients atteints de leucémie aiguë myéloïde* peuvent rechuter. Pour cela, ils ont utilisé un modèle animal mimant l’évolution de la maladie à partir de cellules de patients. Un mécanisme observable pour d’autres pathologies. Le journal international « Cancer Discovery » vient de publier ces résultats.

RET: un nouveau biomarqueur ciblable - publication JCO

Le cancer du poumon se caractérise par des anomalies moléculaires (mutations, translocations) qui peuvent devenir des cibles thérapeutiques. L’équipe de pneumologie IUCT Rangueil/Larrey, du Pr Julien Mazières, et la plateforme de méthodologie IUCT Oncopole, pilotée par Thomas Filleron, ont ces dernières années coordonné plusieurs études internationales multicentriques sur des biomarqueurs émergents (HER2, BRAF et ROS1). Leur dernière étude, associant les principaux centres Européens, Américains et Asiatiques porte sur la translocation de l'oncogène RET.