La recherche translationnelle


Pour permettre le lien entre la recherche fondamentale et l'application au lit du malade, il faut pouvoir développer ce que l'on appelle la recherche translationnelle (ou de transfert). Cette activité a pour objectif de transformer les découvertes scientifiques, issues des laboratoires, de la clinique ou des études épidémiologiques, en applications cliniques dans le but de réduire l'incidence, la morbidité ou la mortalité des cancers. C'est une recherche interdisciplinaire qui doit permettre d'améliorer le diagnostic, le pronostic, le traitement du cancer et la prise en charge des patients atteints de cancer.
Bidirectionnelle, elle oblige à une grande coopération entre chercheurs et cliniciens.
A l'IUCT Oncopole, des infrastructures, sous forme de plates-formes mutualisées, sont mises à disposition des équipes de recherche. A ce titre, l'installation d'un plateau de «transfert» est en cours pour accueillir des équipes de recherche sur projet, ainsi que des plateaux techniques accessibles à la communauté médicale et scientifique.

 

Les plateformes et expertises

1) le Centre de Ressources Biologiques (CRB) regroupant tous les prélèvements humains «cancers» issus des CRB du CHU (contenant aussi les échantillons collectés dans le cadre de la biobanque régionale gérée par Oncomip) et de l'ICR, et se situe à proximité des blocs opératoires et du laboratoire d'anatomopathologie. Associé aux plateformes de génomique et d'informatique présentes à l'IUCT-O, le CRB permet le renforcement des interfaces entre la recherche académique, la recherche clinique, la recherche en épidémiologie et la recherche industrielle. L'objectif est d'offrir des échantillons de qualité, accompagnés d'annotations cliniques et histologiques dans le respect des conditions éthiques, permettant leur utilisation en recherche.
Le CRB compte plus de 54 000 échantillons déclarés, autorisés et certifiés dont 21 000 pour la recherche en oncologie.
 

2)  deux  unités de recherche de transfert « organes spécifiques »
- l'unité Pharmacogénomique du Myélome (Pr H. Avet-Loiseau)
- l'unité Leucémie Aigües (Pr E. Delabesse)

3) une unité de pharmacologie (Pr E. Chatelut / Pr J.P. Delord)

4) un  plateau de biologie moléculaire-séquençage haut débit