Les essais cliniques

Les stratégies innovantes diagnostiques et thérapeutiques s'appuient sur la recherche clinique pour progresser. Dans toutes les disciplines, les médecins mettent en œuvre des essais cliniques. L'IUCT Oncopole dispose d'un Centre labellisé INCa pour les phases précoces (CLIPP) et d'un bureau des essais cliniques certifié ISO 9001:2015 pour la conception et la gestion des essais cliniques en cancérologie.

Les essais cliniques sont des études cliniques qui permettent d'évaluer :
- un nouveau médicament (ou une nouvelle association thérapeutique),
- une nouvelle façon de les administrer (par comprimés plutôt que par injection par exemple)
- des techniques novatrices de traitement (radiothérapie ou chirurgie) ou de diagnostic (test biologique par exemple).


L'objectif est de déterminer si de nouveaux traitements sont efficaces, bien tolérés et susceptibles d'être à terme proposés à tous les patients concernés. Ils sont proposés uniquement lorsqu'une stratégie thérapeutique existante ne donne pas entièrement satisfaction.  

Les essais cliniques sont soumis à une règlementation spécifique et sont menés selon des protocoles scientifiques rigoureux. La participation à un essai est libre et volontaire (loi Hurriet). Si vous deviez décider de ne plus participer à un essai, vous pourrez le quitter de votre gré et bénéficierez d'un autre traitement adapté à votre maladie. Cette décision ne remettra pas en cause l'engagement de l'équipe médicale à vous soigner.

 

Les essais précoces (phase I et  II)
Les essais de phase I ont pour objectif d'évaluer un tout nouveau médicament (ou une association de médicaments) pour déterminer la dose recommandée pour son administration ; ils sont proposés uniquement lorsqu'aucun traitement existant ne donne entièrement satisfaction. Dans les essais de phase II, on  mesure essentiellement l'efficacité d'une nouvelle méthode thérapeutique (un médicament ou une nouvelle association de médicaments). L'IUCT Oncopole dispose d'un centre labellisé INCa de phase précoce (CLIPP). Sa cellule administrative a obtenu la norme ISO 9001:2015. Cette activité nécessite le recours à des équipes spécialisées et des structures réglementaires accréditées avec un haut niveau d'exigence tant pour le recueil des données que pour le monitoring.
Les essais sont menées en étroite collaboration avec l'unité de phamacocinétique dont l'objectif est d'étudier le devenir d'un médicament après son administration dans l'organisme.

L'essai de phase III permet d'évaluer en détail un nouveau traitement prometteur identifié lors de la phase II. On le compare au meilleur traitement standard disponible.