En savoir plus sur le service recherche clinique (Pr Jean-Pierre Delord) de l'IUCT-Oncopole avec le reportage 'In Vivo'  (France 5).



Un site d'information grand public 

notre-recherche-clinique.fr



Recherches nécessitant une réutilisation de données


La nouvelle réglementation en vigueur applicable au traitement de données à caractère personnel et, en particulier, le règlement UE 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016 (ci-après le « RGPD ») a pour objectif de renforcer la maîtrise des personnes sur les données les concernant.

Les personnes prises en charge dans le cadre de l’activité de l’Institut doivent être informées du traitement de données personnelles les concernant (art. 14 RGPD). Les patients sont autorisés à demander à l’Institut la communication des données recueillies et à exercer leurs droits de modification, de correction, de mise à jour ou d’effacement de ces données.

En savoir plus


Labellisations


Le Bureau des essais cliniques est certifié ISO 9001:2015 pour la conception et la gestion des essais cliniques en cancérologie.
Voir le certificat

L'Unité de recherche clinique est labellisée Centre INCa d'essais cliniques de phase précoce.


La recherche clinique


L'IUCT Oncopole avec l'IUCT Purpan, l'IUCT Rangueil-Larrey et le CRCT réalise en moyenne 400 essais cliniques par an.
De nombreuses molécules sont abandonnées dans les phases tardives de leur développement. Ceci impose donc de développer des approches capables de déceler au plus tôt (préclinique et clinique) l'inefficacité, voire la toxicité des molécules développées en clinique.
L'efficacité des traitements varie d'un type de cancer à l'autre et pour un même type de cancer, d'un patient à l'autre sans que l'on sache bien l'anticiper.

Pour obtenir une efficacité optimale et une toxicité minimale, les médicaments ciblés devront être proposés aux patients dont  la présence ou non de biomarqueurs dans le sang pourra prédire la réponse thérapeutique. Ainsi, les approches thérapeutiques sont désormais de plus en plus « personnalisées ».

 

Les objectifs de la recherche clinique doivent permettre :

  • l'amélioration de la survie des malades ;
  • l'optimisation des traitements ;
  • la désescalade thérapeutique pour une réduction des effets secondaires et tardifs.

 

L'IUCT Oncopole propose à 13% des patients d'entrer dans un protocole de recherche clinique. L'objectif à moyen terme étant d'atteindre 15%.
L'ensemble des essais de phases précoces sont réalisés à l'IUCT Oncopole, quel que soit le type de cancer et le lieu de prise en charge du patient (IUCT Oncopole, IUCT-Rangueil-Larrey, IUCT-Purpan, hôpitaux généraux de la région Midi-Pyrénées, cliniques privées).

Les essais cliniques de phases III et IV réalisés à l'IUCT-Oncopole portent sur les pathologies traitées dans l'établissement (hématologie, sénologie, gynécologie, mélanomes...). Pour les autres spécialités comme les cancers hépatiques, gastriques et entérologiques), ces essais sont menés à l'IUCT Purpan et à l'IUCT Rangueil.

 

Les plateformes et expertises

1) un Centre Labellisé INCa de Phase Précoce CLIPP,  un des 16 centres français d'essais cliniques spécialisés dans les essais de phases précoces sur les molécules innovantes en cancérologie.

2) un bureau des essais cliniques (certifié ISO 9001:2015 pour le management des essais cliniques en cancérologie et la méthodologie-biostatistique).

3) une unité de pharmacologie (EA 4553 - Pr Delord/Pr Chatelut) qui en plus de travaux de recherche fondamentale, assure le suivi pharmacologique des essais cliniques de toutes nouvelles drogues.

4) une plateforme de phases précliniques. Il est possible, sur le même site, de tester une molécule ou une approche thérapeutique dès les phases précliniques (le Centre Régional d'Exploration Fonctionnelle et de Ressources Expérimentale (CREFRE) regroupe au 1er étage du bâtiment du CRCT tous les services de zootechnie, de transgénèse et d'exploration fonctionnelle : microchirurgie, phénotypage, exploration non invasive, histopathologie) et jusqu'aux phases tardives.

 

Membre du réseau OncoDIStinCT

L’IUCT-Oncopole fait partie du réseau de recherche clinique international OncoDIStinCT. Initié en 2015, ce réseau comprend aujourd’hui 27 membres dont 12 « Comprehensive cancer centers » et 16 hôpitaux universitaires. Son objectif est d’initier des études multicentriques innovantes permettant d’accélérer le développement de médicaments anticancéreux, en particulier pour les situations où il n’existe pas de standard thérapeutique à ce jour. 

 

Membre du réseau des centres CLIP² du Grand Sud-Ouest 

Pour accroître leur visibilité et leur capacité de participation à des essais de phase précoce en cancérologie, l’IUCT-Oncopole et les autres Centres labellisés par l’INCa pour les essais de phase précoce (CLIP²) dans le périmètre du Grand Sud-Ouest ont souhaité se fédérer, avec l’appui spécifique du Cancéropôle Grand Sud-Ouest (GSO), en un « Réseau des centres de phase précoce du Grand Sud-Ouest ». Le réseau est ainsi constitué par l’IUCT-Oncopole au travers de l’ICR, le CHU de Bordeaux, l’Institut Bergonié, et l’Institut régional du cancer de Montpellier.
Cette démarche de mutualisation des compétences concerne un bassin de population (plus de 10 millions d’habitants) représentant un niveau de recrutement important. Ce réseau s’appuie, grâce à la collaboration effective des 4 établissements de santé concernés, sur leurs plateformes de biologie moléculaire labellisées par l’INCa et leurs Centres de ressources biologiques (CRB) coordonnés au sein du réseau CRB-cancer GSO. Elle bénéficie également de l’implication de plusieurs industriels qui contribuent à son financement.

 

Une unité de soutien méthodologie et traitement des données

L’unité est constituée de deux équipes complémentaires : le pôle de biostatistiques et le pôle de data management. Le pôle de data management s’occupe du traitement des données issues des essais cliniques. Le pôle de biostatistiques, quant à lui, accompagne les projets de recherche par un soutien méthodologique et statistique au moment du montage et de la conduite du projet, ainsi que lors des phases d’analyse des essais cliniques (promus par l’IUCT-Oncopole ou ses partenaires). Le pôle de biostatistiques possède également plusieurs activités de recherche méthodologique en collaboration avec la Toulouse School of Economics afin de : 

  • proposer des méthodes statistiques alternatives pour analyser les effets secondaires associés aux thérapeutiques innovantes ;
  • gérer l’hétérogénéité des populations dans la conception des essais de phase II ;
  • développer des suivis post-thérapeutiques personnalisés. 

 

Les deux pôles (biostatistiques et data management) proposent par ailleurs leur expertise aux chercheurs du CRCT.